Oracle Princess Florentin

Oracle Princess Florentin

Carte « Guérison » de l’Oracle Princess Florentin - 10 signes qui peuvent indiquer une maladie spirituelle:

Carte « Guérison » de l’oracle Princess Florentin

 

De nombreuses maladies ont leurs racines dans notre bien-être spirituel. Une maladie spirituelle nous affecte physiquement, mais pour y remédier, nous pouvons avoir besoin de travailler sur notre santé spirituelle.

D'un point de vue spirituel, la maladie provient d'un déséquilibre dans nos vies. Cela peut souvent être le résultat de croyances malsaines que nous avons découvertes à propos du monde, de nous-mêmes et des autres. Cependant, pour que la véritable guérison se produise, nous ne pouvons pas simplement supprimer les symptômes de la maladie avec des médicaments. Au lieu de cela, nous devons nous pencher sur la cause fondamentale de notre maladie spirituelle.

 

Bien entendu, nous devrions consulter un médecin pour toute maladie qui menace notre santé immédiate. Cependant, de nombreuses maladies sont de nature spirituelle et ne peuvent être résolues que par un travail émotionnel et spirituel profond.

 

Les 10 signes suivants peuvent indiquer une maladie spirituelle:

 

1. Peur et anxiété

La peur et l'anxiété sont des signes courants de maladie spirituelle. Si nous étions en harmonie avec le monde qui nous entoure et si nous avions foi en l'univers, nous ne ressentirions ni peur ni anxiété. Au lieu de cela, nous nous sentirions en sécurité et en confiance.

 

Si vous souffrez de peur et d’anxiété, c’est le signe que vous devez travailler sur vos convictions. Nous pouvons facilement adopter des croyances malsaines, telles que le monde est un endroit dangereux ou l’on ne peut pas faire confiance aux gens. Ces croyances peuvent avoir un effet négatif sur nos vies. Examiner nos croyances et en créer de nouvelles plus saines peut nous ramener à la santé spirituelle.

 

2. Le ressentiment, la colère et le blâme

Si nous blâmons les autres pour les circonstances de notre vie, nous abandonnons notre pouvoir d’apporter des changements. Si vous ressentez beaucoup de ressentiment et de colère, cela indique une maladie spirituelle. Nous ne pouvons pas agir pour devenir complets si nous refusons d’accepter la responsabilité de notre état de vie.

 

Bien sûr, si nous avons vécu des expériences négatives, nous ne sommes pas toujours responsables. Cependant, nous avons toujours le choix dans notre réponse. Répondre avec ressentiment, colère et blâme ne nous mènera pas à une santé spirituelle et émotionnelle.

 

3. Culpabilité, honte et remords

Nous pouvons ressentir du remords et de la culpabilité pour des actes qui ont nui aux autres. Cependant, nous devons nous pardonner ces erreurs et demander le pardon des autres, le cas échéant. Une fois que nous avons fait tout notre possible pour rectifier nos erreurs, nous devrions les laisser partir. Nous ne sommes pas parfaits et nous ne devons pas nous attendre à traverser la vie sans jamais commettre d'erreurs.

 

La honte et la culpabilité peuvent aussi provenir de notre éducation et de notre environnement social. Lorsque nous ressentons la honte de notre corps, de notre comportement et de nos croyances, cela peut nous nuire émotionnellement et spirituellement. Si d'autres personnes ont utilisé la honte pour vous contrôler d'une manière ou d'une autre, vous devrez abandonner ces sentiments pour s'épanouir.

 

L'acceptation de soi est une partie essentielle du bien-être spirituel.

 

4. Irritabilité et négativité chronique

Si vous vous sentez constamment négatif, c'est un signe certain de maladie spirituelle. Souvent, notre négativité provient d'un manque de pouvoir personnel. Vivre une vie joyeuse et significative semble impossible compte tenu de la situation actuelle. Bien que nous voulions faire des changements, ils semblent hors de notre portée.

 

Souvent, cet état de négativité est aggravé par les pressions de la société telles que le besoin de gagner de l'argent, l'exposition constante à des reportages négatifs et les craintes irrationnelles de ne pas être acceptables pour les autres.

 

Éviter les sources de négativité peut être un premier pas vers le retour à la santé. Nous pouvons également essayer de changer nos pensées dans des directions plus positives en étant reconnaissant pour tout ce que nous avons.

 

5. Comportements provoquant une dépendance

Tous les comportements de dépendance ont leurs racines dans notre bien-être émotionnel et spirituel. Les dépendances peuvent être utilisées pour masquer nos sentiments et nous distraire de la douleur. En fin de compte, le seul moyen de vaincre la dépendance est d’en rechercher les causes profondes et d’affronter les problèmes que nous essayons de masquer.

 

6. Apathie

La maladie spirituelle se manifeste souvent par une apathie envers la vie. Un sentiment de fatigue constante, de manque d'énergie et d'enthousiasme peut nous amener à penser que tout est inutile. Il peut être très difficile de surmonter ces sentiments car nous manquons d’énergie pour apporter des changements. De plus, si nous essayons de changer et d’échouer, nous nous sentons encore plus désespérés.

 

La solution à cette maladie peut provenir de très petits changements cohérents. Ces actions renforceront notre sentiment de contrôler nos vies. Une toute nouvelle habitude, comme boire plus d'eau, faire une promenade ou méditer pendant cinq minutes, peut nous aider à sortir de cette spirale descendante.

 

7. Symptômes physiques

La maladie spirituelle peut très souvent se manifester par des symptômes physiques tels que maux de tête, maux d'estomac, tensions musculaires et fatigue. Si vous souffrez de symptômes physiques persistants, il est important de consulter un médecin. Cependant, devenir plus conscient de vos besoins physiques et émotionnels ainsi que de vos besoins spirituels peut considérablement améliorer la situation.

 

Écoutez vos pensées, vos émotions et votre corps et laissez-vous guider par ce que vous découvrez. Reposez-vous quand vous êtes fatigué, mangez quand vous avez faim, exercez-vous à prendre soin de vous et prenez davantage conscience de la façon dont vos pensées vous affectent physiquement.

 

8. L'éloignement émotionnel

La maladie spirituelle peut souvent rendre difficile la création de liens affectifs sains. Si nous ne pouvons pas nous aimer et nous accepter, il nous est impossible de croire que les autres peuvent nous aimer et nous accepter. Nous pouvons finir par mettre un masque pour faire face au monde et ne jamais nous ouvrir aux autres.

 

Apprendre à nous accepter n’est pas toujours facile, mais nous concentrer sur nos points forts et nos réalisations peut nous aider à mieux accepter ce que nous sommes.

 

9. Mélancolie et manque de joie

La dépression a atteint des proportions épidémiques dans la société occidentale. Il y a beaucoup de raisons différentes pour cela. Cependant, la maladie spirituelle est un facteur important. Lorsque des circonstances économiques, politiques ou sociales nous obligent à vivre une vie qui n’a pas de sens pour nous, nous tombons facilement dans la mélancolie. Même trouver quelques instants chaque jour pour faire quelque chose qui vous apporte de la joie peut aider à commencer le voyage vers la santé spirituelle.

 

10. Perte d'âme

Dans de nombreuses cultures, la maladie est comprise comme un signe de perte d’âme. La perte de l'âme peut survenir à la suite d'une expérience traumatisante telle qu'une perte, un abus ou une guerre. Cependant, la perte de l'âme peut également être le résultat d'un manque d'acceptation de soi et de sentiments de honte et d'inutilité. Nous essayons souvent de cacher des parties de nous-mêmes qui ne sont pas considérées comme acceptables par notre famille ou notre culture. Cela entraîne une division du moi.

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2019/04/852078/fullsizeoutput_604.jpeg

 

 

 



02/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres